Assemblée constitutive du Grand Fribourg

Projet

Le projet de fusion des communes du Grand Fribourg a été lancé à la demande des communes d’Avry, de Belfaux, de Corminboeuf, de Fribourg, de Givisiez, de Granges-Paccot, de Marly, de Matran et de Villars-sur-Glâne. L’Assemblée constitutive du Grand Fribourg a été mise sur pied pour concrétiser ce projet. Sous la conduite d’un comité de pilotage présidé par le Préfet de la Sarine, les 36 délégué-e-s des communes du périmètre ont la mission de soumettre à la population des communes concernées un projet de convention de fusion, d’ici à 2020.

Périmètre

Le périmètre provisoire du projet a été défini par le Conseil d’Etat fribourgeois et inclut toutes les communes de l’Agglomération de Fribourg qui ont exprimé leur volonté d’être impliquées.

Avry

Avry dénombre 1'896 habitantes et habitants. La commune est représentée par trois personnes au sein de l’Assemblée constitutive. L’une d’entre elles fait aussi partie du comité de pilotage. Afin que les communes soient présentes dans tous les groupes de travail, une personne non membre de l’Assemblée représente Avry dans le groupe «Finances».

Belfaux

Belfaux compte 3'313 habitantes et habitants. Au sein de l’Assemblée constitutive, la commune est représentée par trois personnes. L’une d’entre elles est aussi membre du comité de pilotage. Afin que les communes soient présentes dans tous les groupes de travail, une personne non membre de l’Assemblée représente Belfaux dans le groupe «Entretien».

Corminboeuf

La population de Corminboeuf se monte à 2'581 habitantes et habitants. La commune est représentée par trois personnes au sein de l’Assemblée constitutive. L’une d’entre elles est également membre du comité de pilotage et vice-présidente de l’Assemblée constitutive.

Fribourg

La population de Fribourg s’élève à 38'499 habitantes et habitants. La commune est représentée par dix personnes au sein de l’Assemblée constitutive. L’une d’entre elles fait aussi partie du comité de pilotage, dont elle assume la vice-présidence.

Givisiez

Pas moins de 3'219 personnes habitent à Givisiez. Au sein de l’Assemblée constitutive, la commune est représentée par trois personnes. L’une d’entre elles est également membre du comité de pilotage.

Granges-Paccot

Granges-Paccot compte 3'680 habitantes et habitants. Trois personnes représentent la commune au sein de l’Assemblée constitutive. L’une d’entre elles fait aussi partie du comité de pilotage. Afin que les communes soient présentes dans tous les groupes de travail, deux personnes non membres de l’Assemblée représentent Granges-Paccot dans les groupes «Technique» et «Entretien».

Matran

La population de Matran se monte à 1'527 habitantes et habitants. La commune est représentée par trois personnes au sein de l’Assemblée constitutive. L’une d’entre elles est aussi membre du comité de pilotage.

Marly

Marly recense 8'187 habitantes et habitants. Au sein de l’Assemblée constitutive, la commune est représentée par quatre personnes. L’une d’entre elles fait également partie du comité de pilotage.

Villars-sur-Glâne

Villars-sur-Glâne dénombre 12'090 habitantes et habitants. La commune est représentée par cinq personnes au sein de l’Assemblée constitutive. L’une d’entre elles est également membre du comité de pilotage et vice-présidente de l’Assemblée constitutive.

Défis

D'ici à 2020, l'Assemblée constitutive du Grand Fribourg doit soumettre à la population une convention de fusion des communes d'Avry, de Belfaux, de Corminboeuf, de Givisiez, de Granges-Paccot, de Fribourg, de Marly, de Matran, et de Villars-sur-Glâne. Pour la guider dans son travail, l'Assemblée constitutive a identifié les cinq défis principaux pour le Grand Fribourg de 2030.

Cinq défis pour le Grand Fribourg de 2030

Processus

Le projet de fusion des communes court de 2017 à 2020. Cliquez sur la ligne du temps ci-dessous pour connaître ses étapes.

Mise sur pied
2017 à février 2018

La phase de mise sur pied a permis de définir le périmètre des communes concernées et de procéder à l’élection des membres de l’Assemblée constitutive.

Phase stratégique
2018 à début 2019

Durant la phase stratégique, les membres de l’Assemblée constitutive se réunissent en groupes de travail pour analyser les domaines spécifiques de la fusion. Ensemble, ils vont esquisser une vision représentant les défis à relever pour la commune fusionnée à l’horizon 2030. Ils vont aussi déterminer les contours généraux de la future commune: son nom, ses armoiries, son cadre financier, son organisation et ses futures prestations. Ces contours seront rassemblés dans un concept de fusion.

Consultation
2019

L’Assemblée constitutive peut mettre son concept de fusion en consultation avant de lancer les travaux relatifs à la phase opérationnelle. La forme de la consultation est à définir.

Phase opérationnelle
Automne 2019 à juin 2020

Pendant la phase opérationnelle, l’Assemblée constitutive concrétise les contours de la future commune, notamment en termes politiques, institutionnels et techniques. Elle élabore un plan financier pluriannuel et une proposition de budget pour le premier exercice. Elle formule une convention de fusion.

Phase décisionnelle
Automne 2020

Lors de la phase décisionnelle finale, la convention de fusion est soumise au vote des citoyennes et citoyens du périmètre.