Blog | Assemblée constitutive du Grand Fribourg

Blog

16.04.2019 | Opinion
Une ville bilingue, au-delà du symbole

Le débat récurrent sur le bilinguisme à Fribourg me fait sourire de plusieurs façons, mais il me donne un éclairage nouveau sur mon propre parcours. J’ai grandi dans la région d’Ottawa, au Canada (la capitale fédérale) qui s’est toujours targuée d’être la «capitale de tous les Canadiens».

Amélie Dubé

Fribourg

27.03.2019 | Article factuel
Sommes-nous plus en sécurité en ville ou à la campagne?

«Au secours!» Sous ce titre, le cours public organisé en 2019 par la Société d’histoire du canton de Fribourg propose de confronter le point de vue d’historiens à celui d’acteurs quotidiens de la sécurité. Il porte aussi, évidemment, sur le sentiment d’insécurité.

Anne Philipona

Présidente de la Société d'histoire du canton de Fribourg

19.03.2019 | Article factuel
Le visage social du Grand Fribourg

Chacun d’entre nous est confronté, au moins une fois dans sa vie, à un problème ou à une difficulté qui nécessite une aide et une orientation particulières. Aussi individualiste que soit notre société, les êtres humains ont besoin les uns des autres au travers de contacts tangibles. Le monde virtuel ne remplacera jamais cette réalité ancrée dans notre condition humaine. C’est sans doute la raison pour laquelle les domaines liés au social, d’une manière ou d’une autre, se sont développés au fur et à mesure de l’évolution du fonctionnement de notre société et de ses besoins.

Brigitte Steinauer

Récemment à la retraite, anc. directrice aux Buissonnets, très engagée dans le domaine du social

14.03.2019 | Interview
Fribourg, ville de rencontres par le cinéma

A sa fondation en 1980, pour le 25ème anniversaire d’Helvetas, il visait à montrer la richesse culturelle des pays où œuvrent les organisations suisses d’aide au développement. Il est aujourd’hui un incontournable de la vie culturelle fribourgeoise. Je parle du Festival International de Films de Fribourg (FIFF). Mais au-delà de la compétition, que révèle-t-il sur Fribourg et ses habitants? Rencontre avec Martial Knaebel, premier directeur et Thierry Jobin, actuel directeur artistique.

Cécile Hétault

Fribourg-Solidaire, Corminboeuf

11.03.2019 | Reportage
Une forêt pour trois communes: comment ne pas se marcher sur les pieds

La forêt de Moncor s’étend sur les communes de Villars-sur-Glâne, Corminboeuf et Givisiez. Familles, cyclistes, coureurs et simples promeneurs, elle attire plusieurs types d’usagers. Avec son espace pédagogique «Au bois de mon cœur», elle accueille également de nombreuses classes d'écoles de la région. Comment les autorités communales font-elles cohabiter tout ce petit monde? Comment s'accordent-elles pour la gestion globale du site? Reportage au cœur d'une forêt urbaine.

Mathieu Henderson

Villars-sur-Glâne

06.03.2019 | Opinion
Fusion: réalisme ou idéalisme?

Pour la fusion des neuf communes du Grand Fribourg, le mot essentiel est d’y croire, d’espérer sa survenance. Il faut en être convaincu. Les chances de bâtir le Grand Fribourg n’ont jamais été aussi grandes qu’aujourd’hui. Il suffit d’avoir assez de clairvoyance et de volonté pour entreprendre cette fusion salutaire avant qu’il ne soit trop tard.

Pierre-Emmanuel Esseiva

Juriste, ancien président du Tribunal pénal de la Sarine, ancien conseiller général PDC de Villars-sur-Glâne

26.02.2019 | Reportage
Un jour avec…

Pour mes contributions à ce blog, j’ai décidé de suivre, durant une journée, des personnes que je côtoie dans mon quotidien d’habitante d’Avry – ou Aprienne – travaillant à l’Université de Fribourg, soit 8 km de possibilités de contact avec les gens qui font ma région. Pour ce premier reportage, j’ai partagé la journée de travail d’une femme toute menue qui porte à bout de bras des projets parfois colossaux… telle une fourmi. Et ce n’est pas pour son visage cerclé de grandes lunettes noires que je tire cette comparaison mais bien pour ses qualités de bosseuse sociable. Farida Khali est responsable adjointe de la communication de l’Université de Fribourg.

Alexandra Lovey

Avry

19.02.2019 | Opinion
Einheit in der Verschiedenheit

Schauen Sie sich das Foto einmal an. Achten Sie nicht auf die fotografische Qualität des Bildes, die ist nämlich erbärmlich, stellen Sie sich die Frage, was Sie hier sehen. Nun, eigentlich klar. Glasklar. Sie sehen Freiburg. Das Bourgquartier, die Altstadt und das Schoenbergquartier. Das alles sehen Sie, klar. Und Sie wissen, alles dies, die Gesamtheit dieser unterschiedlichsten Gebäude und deren verschiedenen Stile und Epochen, all dies sieht man auf diesem Bild. Ist das schön? Ich weiss es nicht. Aber trotz dieser aberwitzigen Konzentration verschiedenster Bauepochen auf engem Raum weiss man, dass all dies zur selben Stadt gehört. Auch dem ungebildetsten Touristen ist dies klar. Das ist doch verrückt! Es sieht so verschieden aus!

Milan Herlth

Étudiant, Collège Sainte-Croix

12.02.2019 | Reportage
Le Tour du Grand Fribourg

Pour les habitants de Fribourg, il est bien aisé d’utiliser les transports publics pour se rendre à son travail ou à ses loisirs. Voyager en train, en bus ou même en bateau (en attendant l’éventuel télécabine) peut être non seulement un but en soi pour rejoindre une destination, mais également représenter un loisir. Partir en voyage c’est toujours l’aventure. D’ailleurs, pensez-vous qu’il est possible d’utiliser les bus TPF pour passer dans toutes les communes du projet de fusion?

Marie Chardonnens

Enseignante spécialisée, Fribourg

05.02.2019 | Opinion
D’une grande idée au grand projet – une Maison des cultures pour les associations étrangères

Dans le périmètre du Grand Fribourg, de nombreuses personnes d’origine étrangère, intégrées professionnellement et socialement dans la société suisse depuis des années, se débrouillent pour faire vivre leur culture et la transmettre à leurs enfants. Ce n’est pas si évident. D’expérience, la transmission et l’apprentissage de la culture se passent mieux en communauté, et pour attirer le monde, l’envie seule ne suffit pas. Pour ces familles déjà beaucoup sollicitées, l’implication dans la vie de leur communauté ou d’une association culturelle étrangère passe souvent au second plan et laisse la place aux activités locales. La fusion du Grand Fribourg serait l’occasion de créer un lieu de rencontre communal qui permette à la fois de soutenir l’activité des associations étrangères et d’encourager les gens à faire vivre leurs cultures. 

Anastassia Tendon

Fribourg

31.01.2019 | Opinion
Ils veulent quoi, au juste?

Vendredi 18 janvier 2019, des milliers de jeunes ont défilé dans les rues de plusieurs villes de Suisse, dont Fribourg. Ce samedi 2 février, un nouveau rassemblement se profile. Dans notre capitale cantonale, il aura lieu dès 14 heures à la Place Georges-Python. Ce sont des collégiens, des universitaires et d’autres étudiants de tous horizons, mais aussi des curieux ou des personnes engagées pour le climat et l’écologie. Tout cela fait couler beaucoup d’encre, les médias raffolent de ce genre de manifestations. Mais malgré tout, les politiciens ne voient pas l’intérêt de changer leurs programmes, selon eux suffisamment efficaces (cf. Tribune de Genève, Les jeunes se mobilisent pour le climat mais Berne ne bouge pas, 26.01.19). Tout ceci en se jetant la pierre mutuellement. C’est la faute aux autres, mais surtout à personne. Et ces jeunes, ils veulent quoi, au juste?

Mélissa Burkhardt

Étudiante, Collège Sainte-Croix

29.01.2019 | Article factuel
Fusion de communes: un argument économique

Si la fusion du Grand Fribourg marque par sa dimension au sein du canton, il est nécessaire de se souvenir que le mouvement des regroupements de communes n’est ni récent, ni spécifiquement fribourgeois. C’est en effet à la suite de différents travaux académiques datant de la moitié du siècle passé que différentes politiques de fusions ont émergé partout autour du globe. Se servir des expériences passées est essentiel à la réussite des projets de fusion actuels – c’est pourquoi j’ai décidé, dans le cadre de ma thèse de Master, de mesurer les conséquences financières de la vague de fusions des années 2000.

Josselin Yerly

Dipl. Master, Université de Fribourg

22.01.2019 | Opinion
Fribourg vue du sol

Depuis septembre, je marche. Je n’ai pas renouvelé mon abonnement de bus pour la zone 10, par souci financier. Non pas que je ne le rentabilisais pas, mais je n’avais pas la somme demandée à disposition. Puis j’ai réfléchi. Avais-je réellement besoin de cet abonnement? Et si je me mettais à marcher plutôt que de me retrouver chaque matin et chaque soir coincée dans un bus, debout entre quatre personnes que je ne connaissais pas, à respirer l’air épais avec peine et transpirer comme un bœuf d’attelage? J’ai d’abord hésité, puis je me suis dit que cela ne coûtait rien d’essayer et si cela ne convenait pas et que je perdais trop de temps, alors je reprendrais mon abonnement. C’est de cette manière que je me suis mise à marcher.

Mélissa Burkhardt

Étudiante, Collège Sainte-Croix

15.01.2019 | Opinion
Freiburg, die Unbekannte.

Ende 2018 zählte die Bevölkerung der Gemeinde Freiburg etwas mehr als 38'400 Personen, knapp 37% davon waren ausländischer Nationalität. Nahezu jede dritte Person! Ein nicht unerheblicher Teil der Gemeinschaft ist also in einem anderen Land geboren und aufgewach​sen. Welchen Eindruck vermittelt die Stadt und die Region auf zugewanderte Menschen? Ein Erfahrungsbericht.

Cindy Nezzar

Fribourg

08.01.2019 | Opinion
Grand Fribourg, ta démographie fout le camp!

«Vous ne trouvez pas que c’est étouffant à Fribourg?» Cette dame d’un certain âge, qui attend que le feu passe au vert rue St-Pierre, ne parle pas du temps. «Il y a beaucoup trop de gens maintenant, on se croirait à… Paris!» poursuit-elle. A la réflexion, pour qui a pris une fois le train tôt le matin vers Berne ou Lausanne ou s’est retrouvé vers 17h00 dans les embouteillages sur la route du Jura, comparaison peut être raison. D’ailleurs, n’est-ce pas une litote que de dire que Fribourg est devenu/e un canton-une ville dortoir? Et cette dame de conclure, en traversant la rue St-Pierre, d’un mordant: «Si c’est comme ça, je rentre chez moi dans le Jura!» Sa réflexion n’est pourtant pas dénuée de fondement…

Paul Coudret

Rédacteur et conseiller économique. Auteur d’ouvrages sur la fiscalité. Président du pvl Ville de Fribourg

18.12.2018 | Article factuel
Fribourg n’est pas Montréal, mais…

Au début des années 2000, un grand projet voit le jour au Québec: «Montréal: une île, une ville». Le gouvernement provincial et le maire de Montréal de l’époque rêvent de la fusion des 28 municipalités (ou communes) dont la ville de Montréal, qui constituent l’île de Montréal. On parle d’harmonisation et de meilleure qualité de services aux citoyens, de réductions d’impôts, d’une redistribution de la richesse, d’économies d’échelles.

Amélie Dubé

Fribourg

11.12.2018 | Opinion
1 franc par an par habitant, c'est possible

En 2004, le canton de Fribourg s'est doté d'une nouvelle Constitution. Parmi les nouveaux articles, l'Art. 70 prévoit que «L'Etat encourage l'aide humanitaire, la coopération au développement et le commerce équitable. Il favorise les échanges entre les peuples». Erika Schnyder, syndique de Villars-sur-Glâne et ancienne présidente de la commission thématique Tâches de l'Etat, finances de la Constituante, se souvient: «La Constitution est la base fondamentale sur laquelle s'appuie le Canton pour définir sa politique. C'est pour cela que c'est important que ce thème y soit mentionné, car ce sera incitatif pour une action des collectivités dans ce domaine. Il faut aussi savoir que cette volonté d'afficher cet objectif pour le canton ne s'est pas faite sans opposition, ce qui implique que le sujet est sensible».

Cécile Hétault

Fribourg-Solidaire, Corminboeuf

05.12.2018 | Article factuel
Le blog «Parlons d'identité!» prend vie

Le blog «Parlons d’identité!» entre en activité! Tout au long du processus de fusion, cet espace de parole sera régulièrement alimenté par des blogueuses et blogueurs externes à l’Assemblée constitutive du Grand Fribourg.

05.12.2018 | Article factuel
Des ponts qui unissent – des ponts qui désunissent

Fribourg, ville de ponts! L’image de la capitale cantonale est associée depuis des décennies, voire des siècles, à ses ponts qui ont permis aux habitants et aux commerçants d’enjamber la Sarine pour vaquer à leurs occupations. Cultivant la métaphore, les élites ont tôt fait de qualifier Fribourg de ville-pont, mot valise porteur de nombreux symboles: pont entre les langues, les cultures, les religions et j’en passe. Alors, au-delà du symbole, la métaphore mérite-t-elle d’être filée?

Anne Philipona

Présidente de la Société d'histoire du canton de Fribourg