News
22.03.2019 |
Rapports & Concept de fusion

Fribourg, respectivement Freiburg, dans l’intérêt des Romands et des Alémaniques

Le groupe de travail Histoire et identité a présenté le détail de ses propositions dans le cadre d'un point de presse. Il propose notamment de reconnaître l'allemand comme seconde langue officielle.

Le groupe de travail (GT) Histoire et identité propose de reconnaître l’allemand comme seconde langue officielle, afin de permettre aux Romands et aux Alémaniques qui le souhaitent de mieux connaître la culture et la langue partenaire, sur une base volontaire. Cette proposition implique que toutes les familles du périmètre bénéficieront du libre-choix de scolariser leurs enfants en français ou en allemand. Une filière bilingue est envisagée au niveau de l’école obligatoire. Pour le GT, la reconnaissance de l’allemand n’entraîne aucune nouvelle obligation, ni pour le personnel enseignant, ni pour le personnel communal. Il propose le nom de Fribourg, respectivement Freiburg, pour la nouvelle commune et constate que la Bourgeoisie de Fribourg continuera d’œuvrer pour le bien commun, indépendamment de la nouvelle commune.

Lire le condensé

Lire le rapport

L’Assemblée constitutive doit élaborer, en 2019, un concept relatif à la fusion des communes du Grand Fribourg. Huit groupes de travail œuvrent à la formulation des contenus de ce concept depuis 2018. Ils présentent désormais le détail de leurs propositions dans le cadre de quatre points de presse. Les rapports des groupes de travail seront débattus lors des séances plénières de l’Assemblée constitutive du Grand Fribourg des 3 et 11 avril 2019. Ils seront ensuite envoyés en consultation.